Passer la zone des réseaux sociaux

Innover pour entretenir et surveiller le réseau

Modernisation industrialisée, détection automatique des anomalies, contrôles intensifiés de l’état des voies… Pour l’entretien et la surveillance des infrastructures ferroviaires, SNCF Réseau développe l’innovation technologique et l’expertise de ses agents, avec la sécurité comme priorité n°1.
Régénération d'appareils de voie - Positionnement d'un panneau de voie.

Moderniser le renouvellement des aiguillages et la maintenance

Chaque jour, 15 000 trains, 5 millions de voyageurs et 250 000 tonnes de marchandises parcourent le réseau ferré national. Entretenir ces 30 000 km de lignes représente une priorité stratégique pour SNCF Réseau. En février 2015, le gestionnaire d’infrastructure a ainsi créé son Comité de suivi de la sécurité ferroviaire, qui a pris des mesures pour améliorer l'analyse et la gestion des risques sur le réseau.

Afin de renforcer la sécurité des aiguillages et de moderniser la maintenance, le programme national Vigirail se poursuit jusqu'en 2017. Doté de 410 M€ sur 4 ans, ce plan comporte deux volets principaux.

Le renouvellement industrialisé des aiguillages

La modernisation du réseau s’accélère : 326 aiguillages ont été remplacés en 2013 et 365 en 2014, l’objectif étant d’atteindre les 500 appareils en 2017. Cette progression repose sur l’industrialisation des travaux grâce à des machines spécifiques, la grue Kirow et le wagon-pupitre. Capables d’acheminer sur les chantiers des aiguillages prémontés, ces engins offrent un gain de temps important.

L'analyse des rails par vidéo

Depuis 2015, plusieurs véhicules innovants de détection automatique sont en service pour améliorer la surveillance du réseau. Trois trains SURVEILLE sillonnent la France pour repérer les anomalies de la voie courante, tandis que deux trains SIM (Switch Inspection and Measurement) contrôlent les appareils de voie. Si une anomalie est détectée, un rapport est envoyé à une centrale de maintenance. Celle-ci dépêche alors une équipe pour réparer le problème dans les 24 heures.

Chiffres clés
 

Les 1 500 chantiers de maintenance programmés en 2015 concernent aussi le remplacement de :

  • 1 000 km de voies ;
  • 450 km de fils de contact ;
  • 3 600 km de caténaires.

Nouveaux outils et formation de pointe pour les agents

Depuis mars 2015, pour surveiller l’état du réseau en temps réel, 13 000 agents sont équipés de tablettes assurant une traçabilité totale du suivi. Facilitant la transmission et l’accès aux données, ces appareils contribuent à réduire le nombre de pannes. « Alerte Express », une plateforme d’écoute et de traitement des anomalies observées par les agents, a aussi été ouverte. Au 2e semestre 2014, elle a traité 6 500 signalements.

En parallèle, la surveillance des appareils de voie (ADV) a été renforcée. Dans ce cadre, grâce à des référentiels de maintenance simplifiés, les techniciens peuvent identifier plus facilement les mesures à prendre. Depuis 2014, afin de maintenir leurs compétences et d’en acquérir de nouvelles, ils peuvent aussi s’appuyer sur deux nouvelles technologies :

  • un simulateur 3D pour se former à la maintenance des ADV ;
  • un outil pédagogique en réalité augmentée, pour la formation aux tournées de surveillance.

Enfin, un collège d’experts sur la maîtrise des assemblages boulonnés a été constitué. Sa mission : mener des expérimentations afin de mieux surveiller les appareils de voie.

Vidéo