Publiée le 31/03/2015 - Mise à jour le 28/05/2015
Passer la zone des réseaux sociaux

Paris-Strasbourg en 1h48 dès le 3 avril 2016

Le 31 mars 2015, SNCF Réseau achève la réalisation des travaux de sa Ligne à Grande Vitesse vers l’Est de la France en posant le dernier rail entre Paris et Strasbourg.Sa mise en service commerciale est prévue dès le 3 avril 2016.

C’est une formidable opportunité pour la grande vitesse. Elle offre aux clients et aux territoires des temps de parcours plus courts sur de nombreuses destinations, des dessertes renforcées, des connexions plus fluides et améliore également l’accessibilité européenne de la France. De plus, TGV Est représente un levier majeur pour l’économie et le tourisme des collectivités concernées.

Une offre domestique avec des trajets encore plus rapides

Les TGV relieront, dès 2016, Paris et Strasbourg, capitale alsacienne, en 1h48*, contre 2h20 aujourd’hui. Une véritable prouesse technique issue du savoir-faire des équipes de SNCF Réseau. Ce temps de parcours réduit permet d’intensifier et de renforcer notre maillage interrégional. Ainsi ce seront :
 

  • 16 allers-retours entre Paris et Strasbourg, dont 4 prolongés vers Colmar (les 2 arrêts à Sélestat sont maintenus) et 7 opérés par ALLEO en provenance ou à destination de Stuttgart, Munich ou Francfort. Strasbourg rejoindra ainsi le club des villes situées à moins de 2 heures de la capitale française, facilitant par exemple les déplacements professionnels à la demi-journée ;
  • 7 allers-retours entre Paris et Reims (+5 allers-retours entre Paris et Champagne Ardenne TGV), dont 2 prolongés vers les Ardennes et s’arrêtant dans les gares de Rethel, Charleville-Mézières et Sedan ;
  • 2 allers-retours entre Paris et Bar-le-Duc (desserte de Châlons-en-Champagne et Vitry-le-François) ;
  • 10 allers-retours entre Paris et Metz, dont 6 prolongés vers Thionville et le Luxembourg ;
  • 10 allers-retours entre Paris et Nancy, dont 3 prolongés vers les Vosges (2 à Epinal / Remiremont et 1 à Saint-Dié-des-Vosges) ;
  • Non située sur le nouveau tracé de la Ligne Grande Vitesse, Saverne bénéficiera d’un aller-retour TGV direct quotidien de et vers Paris, par le prolongement d’un TGV Paris <> Nancy. Sarrebourg et Lunéville continueront à être desservies par ces TGV. A noter que Saverne bénéficiera également d’une offre de qualité avec correspondance optimisée à Strasbourg (15 allers-retours quotidiens avec correspondance à Strasbourg, et un temps de trajet total compris entre 2h25* et 2h40).

Une offre province <> province qui évolue

SNCF a fait le choix de conserver son offre Province <> Province, appréciée des voyageurs soucieux d’éviter une correspondance à Paris.
Des ajustements seront toutefois apportés :

  • Les fréquences actuelles seront maintenues sur Strasbourg <> Nantes (2 allers-retours quotidiens) et Strasbourg <> Rennes (1 aller-retour).
  • L’offre Strasbourg <> Bordeaux sera limitée à 2 allers-retours quotidiens. Cependant l’été, période où la demande pour ces trains est la plus forte, l’offre sera portée à 3 allers-retours quotidiens ;
  • A l’inverse, l’offre Est <> Nord de la France évoluera à la hausse, avec le passage de 1 à 3 liaisons quotidiennes Strasbourg <> Lille ;
  • Enfin, conformément aux attentes exprimées, les offres Champagne Ardenne TGV <> Metz et Champagne Ardenne TGV <> Nancy seront conservées en fréquence à leur niveau actuel.

Une offre internationale en plein développement

La réalisation de cette deuxième phase permet également d’améliorer l’accessibilité de Paris et l’Est de la France en ouvrant davantage la grande vitesse française vers nos voisins européens par :

  • Des temps de trajet réduits vers l’Allemagne au départ de Paris  : avec Karlsruhe à 2h30*, Stuttgart à 3h10*, Munich à 5h40*, ou encore Francfort à 3h35 (via Strasbourg), l’Allemagne est plus que jamais la porte à côté, et la grande vitesse le meilleur moyen de s’y rendre ;
  • 1 aller-retour supplémentaire entre Paris et Stuttgart est créé. Les Parisiens bénéficieront à partir de 2016 de 5 possibilités pour rallier Stuttgart, aller-retour, contre 4 aujourd’hui ;
  • 1 aller-retour supplémentaire entre Paris et Francfort est créé, portant à 6 au total le nombre de liaisons quotidiennes entre les deux villes ;
  • 2 allers-retours Paris <> Francfort passeront désormais par Strasbourg (et 4 toujours via Sarrebruck). Les deux capitales européennes que sont Strasbourg et Francfort seront dès lors desservies en 1h42* par 3 relations quotidiennes (2 Paris <> Strasbourg <> Mannheim <> Francfort). Paris et Strasbourg seront également reliés à Karlsruhe par 7 allers-retours quotidiens (Paris <> Karlsruhe en 2h29*). Forbach conservera ses 2 arrêts quotidiens sur les TGV Paris <> Francfort via Sarrebruck ;
  • 1 aller-retour TGV entre Paris et Francfort (via Sarrebruck) marquera un arrêt en gare de Lorraine TGV afin de favoriser les échanges entre la Lorraine, la Sarre et la Hesse. Cet arrêt supplémentaire sera mis en place à titre expérimental, et fera l’objet d’une évaluation avant de décider d’une éventuelle pérennisation.
  • 2 allers-retours TGV directs entre Strasbourg et Luxembourg créés, avec un temps de parcours en 1h36* contre à minima 2h actuellement. Ces 2 allers-retours TGV s’arrêteront dans les gares de Metz et Thionville, et seront prolongés de / vers le Sud-Est de la France via la LGV Rhin-Rhône (1 aller-retour prolongé jusqu’à Marseille, le second jusqu’à Montpellier), permettant une liaison directe entre le Luxembourg et la Méditerranée ;
  • 2 allers-retours TGV directs entre Strasbourg et Bruxelles empruntant la LGV Est et la LGV Nord seront mis en service par le prolongement de 2 des 4 allers-retours actuels Strasbourg <> Roissy CDG. Chaque jour, ils relieront les 2 capitales européennes en 3h33*, confortant davantage la vocation européenne de TGV Est ;

Les 3 régions de l’Est de la France bénéficieront de cette nouvelle desserte. Les TGV s’arrêteront en effet dans les gares de Lorraine TGV et Champagne Ardenne TGV. De plus, certains de ces TGV offriront d’excellentes correspondances (à 35 minutes) à Lille pour les voyageurs souhaitant rallier Londres.


 *Meilleurs temps de parcours indiqués.