Publié le 09/03/2017 - Mis à jour le 19/06/2017
Passer la zone des réseaux sociaux

Pôle d’échanges multimodal de Morlaix

Le pôle d’échanges multimodal (PEM) de Morlaix ouvrira ses portes mi-2017. Ce nouvel équipement permettra de passer facilement d’un mode de transport à l’autre, en un temps réduit. Il anticipera également la mise en œuvre du projet de Bretagne à Grande vitesse (BGV) et l’augmentation du trafic de voyageurs. Par ailleurs, cette opération s’insère dans un projet de redynamisation du quartier de la gare.

Calendrier

2007 - 2013

Études, protocole financier, concours, présentation du projet architectural, concertation préalable. À la signature du contrat de pôle en 2012, les partenaires expriment la volonté de maintenir le site en exploitation durant les travaux

2014 - 2016

Enquête publique, consultation des entreprises. Début des travaux : démolition de la halle marchandise, libération des espaces Nord du site et reconfiguration du quai haut

2015 - 2017

Construction de la passerelle, réaménagement du bâtiment voyageurs, aménagement de la gare routière, mise en accessibilité des quais, mise aux normes du souterrain existant

2017

Livraison du pôle d’échanges multimodal mi-2017

Un enjeu principal : améliorer l’accueil des voyageurs en gare de Morlaix

Dans la perspective du projet Bretagne à Grande Vitesse (BGV), dont la mise en place de la ligne à grande vitesse (LGV) Le Mans-Rennes en 2017, les collectivités locales et SNCF Réseau ont l’objectif commun de réaliser un pôle d’échanges multimodal (PEM) pour accueillir un nombre croissant de voyageurs. Cette nouvelle infrastructure accompagnera également l'accroissement des trafics des différents modes de transport (trains, voitures, taxis, bus, vélos, piétons). Sa mise en service devrait avoir lieu mi 2017.

Les aménagements seront conçus dans un souci de cohérence et de qualité architecturale et paysagère, en lien avec le cadre urbain. Ils s’insèrent dans un projet plus global de redynamisation urbaine et économique pour cette zone de la l’agglomération de Morlaix, avec notamment la construction d’une nouvelle gare routière et la réorganisation des réseaux de transports urbains et interurbains. Les modes de déplacement doux trouveront leur place grâce à des aménagements spécifiques (liaisons piétonnes facilitées, accessibilité cyclable au pôle, stationnement vélos).

Concrètement, le projet prévoit de redistribuer les surfaces existantes du bâtiment voyageurs. Ce dernier sera mis en accessibilité (quais, escaliers, ascenseurs, toilettes) avec notamment la mise en place d’équipements pour les personnes déficientes sensorielles. Une nouvelle passerelle sera créée pour accéder facilement au quartier nord de la gare. Les voitures bénéficieront de nouveaux parkings de dépose-minute et de nouveaux espaces de stationnement autour du PEM.

« La gare de Morlaix devrait accueillir 950 000 voyageurs à l’horizon 2020, et 1 million de voyageurs à l’horizon 2025 »

 

Concertation : un projet en phase avec l’agglomération

De 2013 à 2014, les riverains de l’agglomération de Morlaix et les utilisateurs du train ont pu prendre connaissance du projet grâce à la mise à disposition d’un dossier d’information à la gare, dans les mairies concernées et à la Communauté de Morlaix. Ils avaient également la possibilité d’y faire part de leurs avis ou questions.

Une enquête publique s’est également déroulée entre le 25 août et le 30 septembre 2014. Les conclusions du commissaire enquêteur ont été rendues.

Partenaires du chantier

Au total, le montant nécessaire pour réaliser ce projet s’élève à 13,1 M€. Les cofinanceurs sont l’Etat, le Conseil régional de Bretagne, le Conseil Général du Finistère, Morlaix Communauté, les villes de Morlaix et Saint-Martin-des-Champs.