Publiée le 23/05/2013 - Mise à jour le 19/05/2015
Passer la zone des réseaux sociaux

Un saut technologique pour la gare de Rennes

Le 23 mai, Réseau Ferré de Francepose la première pierre du bâtiment destiné à accueillir lesinstallations de pilotage et de télécommande de la LGVBretagne-Pays de la Loire.

Le bâtiment moderne et fonctionnel qui abritera les installations techniques au rez-de-chaussée, et les salles de supervision à l’étage, présente la particularité d’être évolutif. En effet, comme le précise Patrick Leweurs, directeur de projet de la ligne à grande vitesse (LGV) Bretagne-Pays de la Loire : «  Il est conçu pour être doté ultérieurement d’une extension, en vue de piloter l’ensemble du réseau structurant du Grand Ouest  ». Il sera achevé à l’été 2014 afin que les installations de télécommande et de pilotage de la ligne soient prêtes à l’horizon 2015. Ainsi, il sera possible d’effectuer tous les tests requis avant l’ouverture de la LGV Bretagne-Pays de la Loire, prévue pour le printemps 2017.

En tant que maître d’ouvrage du projet, Réseau Ferré de France profite de cette opportunité pour moderniser les dispositifs d’exploitation de la gare de Rennes, comme le souligne Patrick Leweurs : « Cette gare est actuellement pilotée par des systèmes manuels et des installations semi-automatiques avec des boutons poussoirs électriques. Ces systèmes datent, pour les plus anciens, de 1945. En quelques mois, l’étoile ferroviaire de Rennes va bénéficier de dispositifs à la pointe de la modernité ; elle va faire un bond technologique de plus de 70 ans ! Sa capacité tout comme les conditions de travail des collègues SNCF sur place vont être grandement améliorées. Ces nouveaux dispositifs qui seront progressivement déployés sur tout l’Ouest de la France, permettront de créer un réseau structurant moderne à l’image du reste de la France. »

 
Zoom sur les deux nouvelles installations 

Réseau Ferré de France a confié à SNCF Infra la réalisation des dispositifs dédiés à la gestion centralisée de l’exploitation et de l’alimentation électrique : il s’agit du Poste de Commande à Distance (PCD) et du Central Sous-Station (CSS).

Le PCD de Rennes aura pour mission de piloter les dix postes de signalisation de la LGV Bretagne-Pays de la Loire ainsi que celui situé à l’interface avec la LGV Atlantique. Quant au CSS de Rennes, il télécommandera toutes les installations de traction électrique (c’est-à-dire le réseau des caténaires électriques qui alimentent les trains) de la LGV Bretagne-Pays de la Loire et de la LGV Sud-Europe Atlantique. Il gèrera aussi les lignes électrifiées pilotées jusque-là par les CSS de Rennes, Tours et Paris Rive-Gauche. Le futur CSS aura donc en charge la surveillance continue de l’alimentation des lignes électrifiées et de l’état des installations.
 

Le nouveau bâtiment en bref

D’une superficie de 2 400 m², il regroupera :
le poste de commande à distance des installations de signalisation de la LGV Bretagne - Pays de la Loire ;
Le central sous-station pour l’alimentation électrique des 2 nouvelles LGV Bretagne - Pays de la Loire et Sud Europe Atlantique (Tours - Bordeaux), et du réseau existant de l’Ouest de la France ;
La future commande centralisée du réseau Grand Ouest.