La modernisation responsable

Notre vision
Actualités
3 principes d'action
4 enjeux
Cartes
Liens
Rapport et indicateurs
Chiffres clés et notation
Contact

Notre vision développement durable

Logo RSE Évolution des technologies, des usages et de la mobilité, urgences environnementales et sociétales… Au-delà de la sûreté du transport, les problématiques rencontrées par SNCF Réseau évoluent et se complexifient. Pour relever ces défis, la réponse apportée s’articule autour de l’innovation et du développement durable.

En savoir plus sur notre vision.

Enjeux développement durable

Picto enjeu 1: 
Picto enjeu 1

Titre enjeu 1: 
Niveau de sécurité

Intro enjeu 1: 
ASSURER UN HAUT NIVEAU DE SECURITE SUR LE RESEAU, CONTRIBUANT A LA SECURITE DU SYSTÈME FERROVIAIRE



Via les six engagements (PRISME) de notre démarche Excellence Sécurité, qui englobe la sécurité de l’exploitation et celle de nos salariés comme celle des entreprises sous-traitantes, nous faisons de la sécurité la première de nos valeurs.

PRISME comme…
P : développer les comportements Proactifs.
R : installer le management par les Risques.
I : maîtriser intégralement les Interfaces.
S : Simplifier les procédures et les modes de fonctionnement.
M : créer les conditions Managériales pour l’engagement de tous.
E : se doter d’Équipements innovants.

En avril 2015, le réseau ferroviaire français était élu 3e meilleur réseau d’Europe sur 25 pays européens, selon une étude menée par le cabinet de conseil international BCG (Boston Consulting Group).


Cette performance n’est pas due au hasard : SNCF Réseau a le souci permanent d’améliorer la sécurité et la qualité de son service pour les personnes circulant sur le réseau ferré national (entreprises ferroviaires, voyageurs, tiers et personnels).

Pour autant, SNCF Réseau considère que la sécurité ferroviaire n’est pas un acquis et qu’elle nécessite la mobilisation de tous les acteurs du monde du rail.

En savoir plus

Si les circulations sur l’ensemble du réseau sont sûres (le transport ferroviaire est 51 fois plus sûr que la route et cause 300 fois moins d’accidents), la sécurité peut encore être améliorée.


Grâce à la mise en oeuvre d’aménagements structurels, de mises aux normes et au renforcement de la prévention auprès du grand public, les accidents aux passages à niveau ont été réduits de moitié en dix ans.

Fortes chaleurs, grands froids, pluies intenses, tempêtes… Les effets du dérèglement climatiquese manifestent sur l’infrastructure et altèrent la circulation des trains.

L’adaptation et la résistance technique de la voie, des installations et des équipements électriques et des ouvrages tels que les ponts ferroviaires sont nos nouveaux grands défis pour faire face aux événements climatiques extrêmes.

Afin de réduire la vulnérabilité de l’infrastructure, nous avons déployé de nouvelles mesures comme la réduction de la vitesse en cas de déformation des rails, les tournées de surveillance renforcées, l’entretien spécifique du réseau ou encore l’élaboration de plans de continuité d’activité (PCA) traitant du risque majeur d’inondation sur l’ensemble du territoire national.

En savoir plus

Picto enjeu 2: 
Picto enjeu 2

Titre enjeu 2: 
Empreinte écologique

Intro enjeu 2: 
REDUIRE NOTRE EMPREINTE ECOLOGIQUE ET CONSOLIDER NOS ATOUTS ENVIRONNEMENTAUX

Le renouvellement des éléments constitutifs des infrastructures ferroviaires (rails, ballast, traverses…) entraîne un prélèvement des ressources de la planète et génère d’importants volumes de déchets à traiter. Nous déployons des solutions innovantes de recyclage et de valorisation des produits usagés de la voie en les réinjectant dans des circuits de création de valeur.


Notre plan stratégique d’économie circulaire lié à l’infrastructure est fondé sur la sécurisation de l’approvisionnement en matières à l’horizon 2025-2030.

Nos établissements disposent de plateformes d’entreposage des produits de dépose, et de plateformes mutualisées pour la gestion des déchets et pour la valorisation des déchets non dangereux. Des opérations de sensibilisation des agents des différents métiers au tri sélectif sont mises en oeuvre pour une meilleure valorisation dans
tous les territoires. Une démarche progressive d’actions de réduction de la consommation d’eau est mise en place, avec le déploiement par étapes de la surveillance
des consommations et un programme d’actions ciblées de recherche et de traitement des fuites.

Deuxième propriétaire foncier en France, SNCF Réseau est à la tête d’un patrimoine diversifié, d’environ 103 000 ha, dont environ 8 000 km de linéaires sans trafic et sans perspectives de réouverture à court ou moyen terme. Nous accompagnons la valorisation d’une partie de ce patrimoine sous forme d’exploitations ferroviaires touristiques ou de voies vertes, notamment par des conventions de transfert de gestion.
 

En savoir plus

Nous sommes particulièrement concernés par la préservation de la biodiversité car les lignes ferroviaires peuvent modifier la cohérence écologique des écosystèmes et les échanges entre espèces. Par exemple, certains ouvrages ferroviaires sont un obstacle à la migration des espèces piscicoles.

C’est pourquoi il convient de rétablir les cours d’eau qui font l’objet d’un classement pour la préservation de la continuité écologique. Toutefois, les voies ferrées peuvent également jouer le rôle de corridors écologiques, couloirs de refuge ou de déplacements pour certaines espèces.

Grace à un processus itératif de consultation de l’ensemble des services spécialistes et experts du domaine, nous prenons en compte l’environnement et l’évitement des impacts sur les milieux naturels dans nos études de projets ferroviaires, dès la conception.

Preservation biodiversite et de la qualite des milieux

Les aménagements paysagers

 



Avec moins de 1 % des émissions de CO2 pour 10 % des voyageurs et des marchandises transportés en France, le transport ferroviaire est un atout majeur dans la lutte pour la réduction des gaz à effet de serre. Fin 2016, le Groupe SNCF a acté ses ambitions d’amélioration de 20 % de la performance énergétique et de 25 % de la performance carbone, entre 2015 et 2025. Pour atteindre ces objectifs, nous déployons plusieurs actions, dont : un programme d’économies d’énergie des bâtiments et d’identification de sites fonciers propices à la production d’énergie renouvelable ; la mise en place  de schémas directeur des engins travaux,avec pour objectif l’optimisation du parc engins travaux ; un programme d’optimisation etde renouvellement du parc automobile avec des véhicules moins polluantset moins émissifs en CO2.

En savoir plus



La politique de l’eau du Groupe SNCF vise à réduire la pression de l’activité sur la ressource en eau et sur les milieux aquatiques via des objectifs de réduction
des consommations et des rejets aqueux en provenance des activités industrielles, et une meilleure prise en compte dans les chantiers de renouvellement et de maintenance du réseau ferroviaire.

Une politique raisonnée de maîtrise de la végétation est mise en place afin de continuer à réduire l’utilisation des produits phytosanitaires.



Nous poursuivons notre démarche de certification ISO 14001 pour nos sites industriels et de système de management environnemental (SME) adapté pour nos autres
établissements. Les démarches d’écoconception des projets intègrent la composante environnementale dès le démarrage des études et durant leurs itérations. Le programme d’innovation industrielle de SNCF Réseau comprend des projets qui contribuent à la réduction de l’empreinte environnementale de ses activités.

Le réseau SYNAPSES réunit près de 300 experts scientifiques etb techniques, dont plus de la moitié à SNCF Réseau, afin de mutualiser les connaissances et les compétences, et de permettre la transversalité des disciplines, des métiers et des branches, hors d’un cadre hiérarchique.

Picto enjeu 3: 
Picto enjeu 3

Titre enjeu 3: 
Performance sociale

Intro enjeu 3: 
AMELIORER NOTRE PERFORMANCE SOCIALE



Dans un contexte de forte production et dans l’objectif de garantir un haut niveau de sécurité, il est essentiel de valoriser l’encadrement opérationnel en favorisant les conditions d’un management de proximité.

Un programme avec de nombreuses actions au bénéfice des dirigeants de proximité a été développé dans ce cadre. À un moment de renouvellement important de nos collaborateurs, nous avons identifié et formé des référents appelés à accompagner l’intégration des nouveaux embauchés dans nos établissements.

Le programme Mieux vivre au travail du Groupe SNCF pour l’amélioration de la qualité de vie au travail et la gestion du stress permet de détecter des situations à risques par le suivi d’indicateurs.

Le baromètre ALLURE permet aux managers et aux acteurs RH d’évaluer le niveau de satisfaction des agents sur quatre dimensions de la performance managériale et sociale : le travail, le fonctionnement collectif, le management, et la confiance.
Dans le Plan annuel de prévention des risques professionnels et d’amélioration des conditions de travail (PAPACT) les managers des 3 EPIC utilisent une grille d’évaluation des RPS-QVT * qui permet la mise en place de plans d’action.

En savoir plus



Nous oeuvrons pour une meilleure parité hommes-femmes et la féminisation de nos équipes.

L’accord favorisant la mixité et l’égalité professionnelle entre femmes et hommes dans l’entreprise (2015-2018) se déploie via quatre axes d’action : l’accroissement de la féminisation de l’entreprise, la garantie de règles équitables dans les parcours professionnels, la lutte contre toutes les formes de sexisme et des actions en faveur de l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle.

Associé à l’obtention du label Afnor Égalité professionnelle (2014-2017), aux initiatives du réseau SNCF au Féminin et à des actions annuelles comme la Semaine de la mixité, cet accord illustre notre volonté de poursuivre notre transformation en tant qu’acteur social innovant et responsable.

En savoir plus



Le programme Mieux vivre au travail du Groupe SNCF pour l’amélioration de la qualité de vie au travail et la gestion du stress permet de détecter des situations à risques par le suivi d’indicateurs.

Le baromètre ALLURE permet aux managers et aux acteurs RH d’évaluer le niveau de satisfaction des agents sur quatre dimensions de la performance managériale et sociale : le travail, le fonctionnement collectif, le management, et la confiance.
Dans le Plan annuel de prévention des risques professionnels et d’amélioration des conditions de travail (PAPACT) les managers des 3 EPIC utilisent une grille d’évaluation des RPS-QVT qui permet la mise en place de plans d’action.

Plusieurs mesures sont déployées au service de la qualité de vie au travail.
L’accord collectif relatif au temps partiel permet aux salariés de réduire leur durée de travail hebdomadaire, et l’accord mixité prévoit une approche de soutien dans
l’équilibre vie professionnelle et vie personnelle. Les agents en fin de carrière peuvent aménager leur temps de travail, sous la forme d’une cessation progressive d’activité (CPA). Un sous-compte fin d’activité du compte épargne temps (CET) leur permet de cumuler jusqu’à deux cent
cinquante jours afin de quitter l’entreprise plus tôt.

Proposé par la Fondation SNCF, le mécénat de compétences permet aux salariés de mettre leur savoir-faire à disposition d’une association sur leur temps de travail jusqu’à dix jours par an.

En savoir plus

Picto enjeu 4: 
Picto enjeu 4

Titre enjeu 4: 
Implication territoriale

Intro enjeu 4: 
RENFORCER NOTRE IMPLICATION TERRITORIALE



Depuis plus de 15 ans, SNCF Réseau met en place une politique de concertation et de participation du public autour de trois piliers clés : la prise en compte des besoins du territoire, la performance économique et publique et la préservation de l’environnement. Cette démarche de dialogue et d’écoute est mise en œuvre pour chacun des projets développés par l’entreprise.

En savoir plus



Nous impulsons le développement local par la mise en oeuvre d’une politique d’achats favorable aux PME. En 2016, de 25 % à 30 % de nos achats ont été effectués auprès de PME locales. De plus, nous accordons une part importante aux achats solidaires, que nous effectuons par différentes démarches : des ateliers et chantiers d’insertion auprès du secteur du travail protégé et adapté (handicap, entreprise adaptée, ESAT), auprès d’entreprises d’insertion, d’associations intermédiaires et des ETTI.
Des clauses sociales sont demandées dans nos marchés de travaux pour développer l’égalité des chances par l’emploi aidé dans les zones sensibles.



Le bruit ferroviaire est un enjeu à la fois de cadre de vie des riverains et de santé publique. Pour réduire les nuisances sonores du système
ferroviaire, nous prenons en compte la dimension acoustique dès le début des projets. La réduction de l’émission sonore nécessite des actions, parfois combinées, sur le matériel roulant, sur l’infrastructure, sur la voie et sur l’exploitation.

Une politique nationale de résorption des points noirs bruit ferroviaires (PNB) a été mise en place depuis plusieurs années par l’État, en lien avec SNCF Réseau et ses partenaires. Ce dispositif consiste à recenser les situations les plus critiques et à mettre en oeuvre des opérations de traitement permettant de
les résorber. Quelque 58 000 bâtiments et 500 000 habitants sont potentiellement concernés.

Des investissements importants y ont été consacrés depuis 2008 (140 M€).

Lors de chantiers ferroviaires, nous veillons à limiter les nuisances acoustiques liées aux différentes phases de travaux et à utiliser des engins de chantier agréés et respectant les normes de bruit. Les riverains sont informés sur la nature du chantier, sa durée prévisible, les nuisances sonores attendues ainsi que les mesures prises pour les limiter.

En savoir plus

Rapports et indicateurs développement durable

Rapports et indicateurs

Contact développement durable

Coordonnées

Direction de l'Environnement et du Développement Durable SNCF Réseau
developpementdurable@reseau.sncf.fr
15, rue Jean-Philippe Rameau
93210 Saint-Denis