Publiée le 06/04/2017 - Mise à jour le 20/04/2017
Passer la zone des réseaux sociaux

SNCF RÉSEAU ET LA FÉDÉRATION NATIONALE DES CHASSEURS FONT RIMER BIODIVERSITÉ ET RÉGULARITÉ

Bernard Torrin, Directeur de l'environnement et du développement durable de SNCF Réseau et Willy Schraen, Président de la Fédération Nationale des Chasseurs ont signé, jeudi 30 mars, une convention visant à préserver la biodiversité et à améliorer la gestion de la faune sauvage à proximité des emprises ferroviaires.

Depuis de nombreuses années, des actions locales sont menées entre SNCF Réseau et les fédérations de chasseurs afin de remédier à l'intrusion de grand gibier dans les emprises ferrovaires qui peuvent engendrer des problèmes de régularité et de sécurité. Par ailleurs, l'aménagement du territoire français par la construction de nouvelles lignes, notamment des lignes à grande vitesse a modifié le paysage et les habitats de la faune sauvage.

 

Ce partenariat fait naître des synergies entre les deux acteurs en favorisant le partage de connaissances sur le sujet afin de trouver des solutions optimales localement par une meilleure compréhension des enjeux mutuels.

 

La formation à la gestion de la faune sauvage de certains agents SNCF Réseau sera ainsi réalisée par des techniciens de fédérations de chasseurs.

 

La convention encourage une gestion raisonnée des terrains fonciers ferroviaires en faveur de la biodiversité. Par exemple, SNCF Réseau pourra proposer des terrains délaissés, ou lignes déclassées pour aménager, recréer et protéger des habitats propices à la faune sauvage et à la biodiversité.

 

L'impact des chantiers sur la faune et ses habitats, ainsi que sur la pratique de la chasse sera également discuté conjointement afin de limiter les dérangements lors des phases travaux.

 

Des actions de sensibilisation en termes de sécurité à proximité des lignes seront également mises en place. En parallèle, la Fédération des Chasseurs pourra aider à la surveillance externe des emprises ferroviaires et amener son appui scientifique dans la gestion des espèces qui causent des dommages aux infrastructures. Des réseaux de sentinelles et des brigades d'intervention pour certaines régulations ou reprises d'animaux pourront être mises en place.