Publiée le 25/10/2018 - Mise à jour le 25/10/2018
Passer la zone des réseaux sociaux

Ligne de Hirondelles : après les travaux de modernisation de la voie, le train sera bientôt de retour

AVEC LE CONCOURS DE LA RÉGION BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ ET DE L’ÉTAT, SNCF RESEAU MODERNISE LA VOIE ENTRE ANDELOT-EN-MONTAGNE ET SAINT-CLAUDE (39)



 

Du 17 septembre au 31 octobre, SNCF Réseau réalise d’importants travaux sur la Ligne des Hirondelles entre Andelot-en-Montagne et Saint-Claude (39). Les travaux consistent à renouveler 4100 traverses en bois et sont réalisés du 17 septembre au 31 octobre 2018, de jour. Sur cette période, une interruption totale des circulations ferroviaires est effective entre Andelot-en-Montagne et Saint-Claude. Des substitutions routières sont mises en place. Ce chantier mobilise quotidiennement 30 agents qui participent au dynamisme de l’économie locale durant la période des travaux.

Ces travaux sont financés à hauteur de 1,2 million d’euros financés dans le cadre du Contrat de Plan État-Région 2015-2020, avec une participation de la Région de plus de 87 %. Dans un premier temps, l’objectif est le maintien de la performance de la ligne des Hirondelles pour en garantir l’exploitation à court terme. Ces travaux de modernisation de la voie permettent de renforcer la sécurité de tous, de réduire le nombre de ralentissements et les vibrations, ce qui permet d’améliorer la régularité des circulations des trains et le confort des voyageurs.

Longue de 120 km, avec 7 circulations quotidiennes en moyenne, la ligne allant d’Andelot-en-Montagne à Saint-Claude (39) culmine dans le tunnel de La Savine à une altitude de 948 mètres. Cette ligne ferroviaire est remarquable par ses ouvrages, son tracé et les sites qu’elle traverse, entre plaine et montagne.

La ligne des Hirondelles fait partie des lignes de desserte fine du territoire. Dans le prolongement des rapports du Conseil d’Orientation des Infrastructures et «Spinetta», SNCF Réseau souhaite expérimenter de nouvelles procédures innovantes pour réduire les coûts d’investissement et d’exploitation. Cette démarche est fondée sur un dialogue approfondi et suivi avec les parties prenantes, pour répondre au mieux aux besoins de mobilité des habitants sur chacune des lignes concernées.

Ce lundi 22 octobre, une visite de chantier à portée pédagogique s’est déroulée en présence des financeurs, des élus locaux et des médias. Ces derniers ont ainsi pu découvrir les coulisses de ces travaux ferroviaires.