Publiée le 31/07/2017 - Mise à jour le 31/07/2017
Passer la zone des réseaux sociaux

TRANSFERT DES ACTIVITÉS FERROVIAIRES DU SITE DE NANTES-ÉTAT VERS NANTES-BLOTTEREAU - Déclaration d’intention de projet au titre de l’article L 121-18 du Code de l’Environnement

SNCF Réseau, propriétaire et gestionnaire du réseau ferré national, publie la déclaration d’intention du projet de transfert des activités ferroviaires du site de Nantes-État vers le site de Nantes-Blottereau, en application des articles L.121-18 et R.121-25 du Code de l’environnement. Ce projet représente un montant prévisionnel d’investissement supérieur à 10 M€ et a fait l'objet d'un examen au cas par cas, au terme duquel, l'Autorité environnementale du CGEDD a demandé, le 9 mai 2017, une évaluation environnementale, en vertu de l’article R.122-3 du Code de l’environnement.

Dans le cadre de l’évaluation environnementale, une enquête publique régie par le Code de l’environnement sera organisée début 2018. Cette phase de consultation du public, sous l’égide d’un commissaire enquêteur ou d’une commission d’enquête, sera l’occasion pour toute personne concernée par le projet d’exprimer son avis et de faire part de ses observations.

Néanmoins, sans attendre l’ouverture de l’enquête publique et pour compléter sa déclaration d’intention, SNCF Réseau souhaite informer dès la rentrée 2017 la population de l’agglomération nantaise sur les modalités de réalisation du projet.

Au cours d’une réunion publique à l’automne 2017, SNCF Réseau présentera donc les objectifs et l’intérêt du projet, son intégration territoriale et les modalités de réalisation et de fonctionnement du site ferroviaire. L’entreprise apportera également des réponses aux interrogations quant aux gênes éventuelles suscitées par les travaux.

Pour en savoir plus concernant :

  • les motivations et raisons d'être du projet ;
  • les communes dont le territoire est susceptible d'être affecté par le projet ;
  • les incidences potentielles sur l'environnement ;
  • les solutions alternatives envisagées.

SNCF Réseau met à dispositon les documents suivants :

 

LA SYNTHESE DU PROJET DE TRANSFERT

Le projet de transfert des activités ferroviaires du site de Nantes-État vers le site de Nantes-Blottereau a pour objectifs d’améliorer la gestion du système ferroviaire nantais et de permettre de libérer les terrains nécessaires au projet urbain de Nantes Métropole sur l’île de Nantes. II vise en outre à moderniser les installations propres à SNCF Réseau, utilisées pour les activités de maintenance et d’exploitation du réseau ferré.

Ce projet est donc celui d’une double amélioration du système ferroviaire et de l’environnement urbain par :

  • le regroupement des activités de deux sites distincts et éloignés sur un seul site (Nantes Blottereau) ;
  • l’opportunité de la restructuration du site de Nantes-Blottereau ;
  • la libération d’emprises ferroviaires situées au cœur du projet urbain de la ZAC Sud-Ouest.

 

 

La consistance des travaux

Sur le site ferroviaire de Nantes-État :

  • Démantèlement des installations ferroviaires : dépose des voies ferrées, des caténaires et démolition des bâtiments existants permettant l'implantation du projet urbain de la ZAC Sud-Ouest Ile de Nantes.

Site de Nantes-État transféré

 

Sur le site ferroviaire de Nantes-Blottereau :

  • Construction d’un poste de signalisation en remplacement des trois postes existants dans les emprises existantes ;
  • Réaménagement d’une base arrière dédiée aux travaux de maintenance, comprenant notamment des zones de stockage transitoires de matériaux neufs et usagés, ainsi qu’une aire d’entretien des wagons dans les emprises existantes ;
  • Élargissement de l’ouvrage d’art routier situé au sud-est du site, dans l’axe de la voirie routière du chemin du Moulin des Marais ;
  • Création d’une voie de débord pour le trafic fret, dans les emprises ferroviaires existantes.

 

Site de Nantes-Blottereau réaménagé et modernisé

Sites secondaires :

  • Création d’une voie de rebroussement à Rezé, permettant le retournement des trains travaux et fret, au droit de la voie mère de Cheviré dans l’emprise ferroviaire, ainsi que des aménagements associés ;
  • Reconstitution des locaux de stockage sur le site ferroviaire de Doulon.

 

Rezé – voie mère de Cheviré

Enfin, le projet prend en compte les enjeux urbains et environnementaux, comme présentés dans les documents mis à disposition ci-dessus.