Publiée le 03/07/2017 - Mise à jour le 03/07/2017
Passer la zone des réseaux sociaux

Le Tram 11 Express, la première ligne du Grand Paris, entre en gare.

Plus besoin de passer par Paris pour relier Épinay-sur-Seine au Bourget en transports en commun ! Le Tram 11 Express a été inauguré ce vendredi 30 juin, en présence de Valérie Pécresse, Présidente de la Région Ile-de-France, du Président de SNCF Réseau Patrick Jeantet, d’Alain Krakovitch, Directeur général de SNCF Transilien, et de nombreux agents. Après six ans de travaux, c’était un moment attendu et empreint d’émotions pour les habitants du nord francilien.

Simplifier le quotidien des riverains et des entreprises.

Le T11 Express, c’est avant tout, une innovation technologique. 15 minutes de trajet au lieu de 45 entre Le Bourget et Épinay-sur-Seine, 20 minutes au lieu de 48 entre Le Blanc Mesnil et Villetaneuse-Université,  ce tronçon de 11 kilomètres va considérablement améliorer le quotidien des habitants du Val-d’Oise comme de la Seine-Saint-Denis.

«C’est un rendez-vous très important pour le groupe SNCF, ses salariés et ses partenaires, pour qui il est essentiel de savoir répondre à la demande des Franciliens quant à l’amélioration des transports en petite et grande couronnes […] Avec le Tram 11 Express, nous démontrons notre capacité à y répondre en innovant, avec une ligne courte et agile», a déclaré Alain Krakovitch, directeur général SNCF Transilien à l’occasion du voyage inaugural.

Mais c’est aussi, la concrétisation du premier projet du Grand Paris à sortir de terre, le premier projet à relier deux banlieues entre elles sans passer par Paris. Le Tram 11 Express va simplifier le quotidien des voyageurs et donner une nouvelle impulsion à ces territoires.

Ultra rapide, confortable, et connecté

C’est un modèle de train léger qui circulera avec une capacité d’accélération allant jusqu’à 100 km/h et de freinage répondant aux caractéristiques de cette ligne. Avec un matériel roulant est silencieux qui préserve l’environnement urbain, ces rames sont équipées d’un système d’information Voyageurs visuel et sonore, de la climatisation et d’un système de vidéosurveillance intégré. Enfin, le Wifi est accessible sur toute la ligne. Les gares sont elles aussi 100% accessibles : elles sont en effet pourvues de guichets et d’automates adaptés, ainsi que de sas automatiques qui permettent un passage aisé des poussettes et des fauteuils roulants. Elles sont également écoresponsables, avec façades et planchers en bois issus de forêts gérés durablement, panneaux photovoltaïques, récupération des eaux pluviales, etc.

De nombreux défis relevés

De nombreux défis ont été relevés pour la construction de cette nouvelle liaison ferroviaire. Au cœur d’un tissu urbain hyperdense, celle-ci a nécessité de faire passer la nouvelle ligne au-dessus des routes et des voies ferrées. En tout, 41 ouvrages (souterrains, murs, etc.) ont été construits et six passages à niveau supprimés sur les voies contiguës de la grande ceinture. Trois gares ont été créées et quatre entièrement repensées.

Le Tram 11 Express en chiffres

  • 611 millions d’euros d’investissement, dont 52 pour le matériel roulant (financé à 100% par le Stif);
  • 11km de ligne ;
  • 7 gares, dont 3 nouvelles et 4 existantes transformées en pôles de correspondances (RER B, C, D et H, le Tram 8 et les futures lignes de métro 16 et 17, nombreuses lignes de bus) ;
  • 15 tram-train Alstom Dualis, d’une capacité de 250 personnes par rame (dont 92 places assises) ;
  • 60 000 voyageurs quotidiens attendus ;
  • Ouvert de 5 heures à 1 heure ;
  • 1 train toutes les 10 minutes aux heures de pointe et toutes les 15 minutes aux heures creuses ;
  • 15 min au lieu de 45 min entre Le Bourget et Épinay sur- Seine. 20 min au lieu de 48 min entre Le Blanc-Mesnil et Villetaneuse Université.