Publiée le 26/04/2018 - Mise à jour le 26/04/2018
Passer la zone des réseaux sociaux

Projet LGV + Paris Lyon : 1ère étape vers un réseau à haute performance

La convention de financement pour le déploiement du nouveau système de signalisation « ERTMS niveau 2 » sur la LGV Paris-Lyon a été signée mercredi 25 avril avec Patrick Jeantet, Président de SNCF Réseau et Dirk Beckers, Directeur de l’Agence européenne d’exécution pour l’innovation et les réseaux (INEA) - en présence de Violeta Bulc, Commissaire Européenne aux Transports et Elisabeth Borne, Ministre des Transports. Au titre de l’interopérabilité des réseaux européens et de la priorité donnée à la technologie ERTMS, l’Europe accorde une subvention de près de 117 millions d’euros pour les travaux qui seront réalisés, sans interruption de trafic, par SNCF Réseau.


Patrick Jeantet, Président de SNCF Réseau, l’a souligné :

Cette signature symbolise le virage de SNCF Réseau vers un réseau haute performance, à très haut débit. Il nous permettra d’accueillir plus de trains et donc plus de voyageurs avec une régularité et des performances renforcées.

Patrick Jeantet

LGV Paris-Lyon : la ligne à grande vitesse la plus circulée d’Europe

Avec 240 trains quotidiens en moyenne sur son tronçon le plus dense, la LGV Paris-Lyon est la ligne à grande vitesse la plus circulée d’Europe. Elle concentre un tiers du trafic TGV national et accueille des liaisons transeuropéennes majeures. Aux heures de pointe, elle est actuellement exploitée au maximum de ses capacités, alors que les besoins de déplacements ne cessent d’augmenter et que la l’ouverture des circulations à de nouveaux opérateurs renforcera encore la demande.

Un  projet aux bénéfices multiples

« ERTMS niveau 2 » est le système de signalisation ferroviaire européen le plus évolué. Il permet la gestion en temps réel de l’espacement entre les trains, améliorant ainsi la capacité de la ligne et sa régularité tout en répondant à l’objectif d’interopérabilité entre les différents réseaux ferrés européens. Il est destiné à remplacer à terme les 27 systèmes de signalisation ferroviaire en service en Europe.

Pour la LGV Paris-Lyon, il offrira la possibilité de passer de 13 à 16 trains à l’heure de pointe, avec plus de régularité grâce à des installations modernisées et une gestion des circulations centralisée et optimisée au sein d’une « tour de contrôle ferroviaire ». Plus de 600 millions d’euros seront investis pour le mettre en place, pour la première fois sur une ligne en exploitation, sans interruption de trafic.

Les travaux seront réalisés, d’ici fin 2023, par SNCF Réseau : installation de l’ERTMS proprement dit, remplacement ou adaptation des postes de signalisation ; augmentation de la puissance électrique de la ligne ; aménagement des infrastructures à l’arrivée (Paris et Lyon) pour accueillir les trains supplémentaires ; mise en œuvre d’un programme d’amélioration environnementale de la ligne.

L’installation de l’ERTMS sur la LGV Paris-Lyon est un défi pour SNCF Réseau qui va le mettre en place pour la première fois sur une ligne en exploitation, sans interruption de trafic.

Plus d’infos sur ce projet

Publiée le 26/04/2018 - Mise à jour le 22/05/2018

Communiqué de presse - PROJET LGV + PARIS-LYON : vers une ligne à haute vitesse à très haut débit

Travaux ferroviaires