Publié le 02/04/2015 - Mis à jour le 06/10/2015
Passer la zone des réseaux sociaux

Atlantique 2017 : la ruée vers le Grand Ouest

Le projet Atlantique 2017 s’appuie les lignes à grande vitesse Sud Europe Atlantique et Bretagne-Pays de la Loire. Il rendra plus accessible l’Ouest de la France et facilitera les déplacements de tous les jours dans les régions concernées, dès l’été 2017. Ce vaste chantier est mené en concertation avec les collectivités territoriales, et s’appuie sur des partenariats d’un type nouveau.

Calendrier

2015

Fixation des péages et construction des grilles horaires, avec notamment les partenaires du système ferroviaire (autorités organisatrices des transports et entreprises ferroviaires)

Fin 2015

Diffusion du catalogue de sillons 2017

Avril 2016

Ouverture des commandes de sillons 2017

Fin du 1er semestre 2017

Changement général des horaires du secteur Atlantique, suite à la mise en service des LGV BPL et SEA

Double enjeu : développer l’accessibilité du Grand Ouest et les mobilités sur tous les trajets de la façade atlantique

Atlantique 2017 est un projet de services inédit en France qui coordonne la nouvelle offre ferroviaire couplée des lignes à grande vitesse (LGV) Sud Europe Atlantique (SEA) et Bretagne-Pays de la Loire (BPL). A l'été 2017, ces deux infrastructures seront mises en service simultanément et 100% des horaires des trains changeront sur toute la façade atlantique. C'est au total près de 700 km de voies nouvelles injectées au cœur du réseau et un bassin de vie de 20 millions de personnes qui va directement en bénéficier. Les LGV se construisent dans la continuité des deux branches, reliées par un tronc commun de 150 km de Paris à Courtelain, de la LGV Atlantique. Ainsi :

  • la LGV BPL traversera la Sarthe, la Mayenne et l’Ille-et-Vilaine, en desservant Le Mans, Sablé-sur-Sarthe et Rennes ;
  • la LGV SEA passera par les régions Centre, Poitou-Charentes et Aquitaine, et desservira les gares de centre-ville comme Tours, Poitiers, Angoulême ou Bordeaux.

Grâce à ces nouvelles lignes, le Grand Ouest bénéficiera de temps de trajets réduits. Il deviendra encore plus accessible, et se rapprochera des grands centres économiques français et européens (Paris, Bruxelles, Londres, etc.)

Atlantique 2017 vise aussi l’amélioration des déplacements de tous les jours. Il s’agit d’offrir des correspondances plus performantes et plus nombreuses, entre les TGV, les TER, les trains Intercités et d’offrir de la capacité pour les trains de transport de fret. SNCF Réseau construit les nouvelles grilles horaires de ces différentes circulations, en réponse aux besoins des activités de transport exprimés par SNCF Mobilités, et en s’appuyant sur deux atouts :

  • le passage des TGV sur les lignes nouvelles permet d’utiliser la capacité libérée au bénéfice des trains du quotidien ;
  • pour la première fois, des trains régionaux pourront circuler sur une LGV dite « mixte », entre Sablé-sur-Sarthe et Laval. De nouveaux TER directs seront ainsi proposés sur une boucle Nantes-Angers-Laval-Rennes.

Enfin, Atlantique 2017 mise sur l’essor de la multimodalité (utilisation de divers modes de transport au cours d’un même trajet). Dans cette optique, la circulation des trains sera également harmonisée avec celle des cars départementaux et des transports publics métropolitains. La modernisation en cours des gares de centre-ville facilitera la mise en place de nouveaux hubs de transports où tous les voyageurs se retrouveront.

Plus d’informations en consultant :

Chiffres clés

  • 182 km de voies nouvelles + 32 km de raccordements pour la LGV BPL.
  • 340 km de voies nouvelles + 40 km de raccordements pour la LGV SEA.
  • Meilleurs temps de parcours : Paris-Rennes en 1h26, Paris-Nantes en 1h55 et Paris-Bordeaux en 2h05.

Légende de l'infographie ci-dessous Nouveaux services ferroviaires Atlantique 2017. Pour la première en France, deux nouvelles lignes à grande vitesse seront mises en service en même temps à l’été 2017. SNCF Réseau coordonne la mise au point de la nouvelle grille horaire dans une logique réseau et de diffusion de la grande vitesse. 100% des horaires des trains de l’Ouest et du Sud-Ouest de la France changeront en juillet 2017. C’est un territoire de 20 millions de personnes qui va bénéficier de la mise en service des deux principaux projets. Une nouvelle offre de transport d’ici 2017 : la LGV Est européenne 2e phase (106 km), la LGV Bretagne Pays-de-la-Loire (182 km), la LGV Sud-Europe Atlantique (302 km) et le contournement de Nîmes – Montpellier (80 km).

Vidéo(s)

Atlantique 2017 : quatre nouvelles LGV mises en service d'ici 2017

Carte(s) du projet

Concertation : une réflexion partagée avec tous les acteurs du Grand Ouest

En 2014, RFF (SNCF Réseau depuis 2015) a échangé avec les collectivités territoriales intéressées par la nouvelle offre ferroviaire « Atlantique 2017 ». L’objectif était de recueillir leurs besoins, les attentes et suggestions, pour élaborer la gamme des nouveaux services. Au premier semestre 2015, le dialogue se poursuit entre SNCF Mobilités (responsable de l’exploitation commerciale du réseau) et les autorités organisatrices de transports, les communes desservies et l’État, afin de coordonner les activités ferroviaires dans le Grand Ouest. Il s’agit d’offrir la meilleure offre de transport en fonction de l’évolution des besoins de tous les voyageurs.

Partenaires du projet

Le projet Atlantique 2017 est porté par SNCF, l’État et les Régions concernées par les lignes à grande vitesse BPL et SEA. Pour la première fois, ces infrastructures font aussi l’objet de partenariats public-privé (PPP). Ainsi, la LGV Bretagne-Pays de la Loire est construite par ERE (Eiffage), tandis que la concession de la LGV Sud Europe Atlantique a été accordée à LISEA (Vinci).