Publié le 09/10/2017 - Mis à jour le 09/10/2017
Passer la zone des réseaux sociaux

Création d'une 4ème voie entre Strasbourg et Vendenheim

L'étoile ferroviaire de Strasbourg, carrefour très important du réseau ferré national, connaît des problèmes de saturation qui ne vont cesser d'augmenter. Afin de fluidifier cette section de ligne très chargée, l’Europe, l’Etat, la Région Grand Est et SNCF Réseau envisagent de créer une voie rapide sur 8 km entre Strasbourg et Vendenheim.

LES OBJECTIFS ET BENEFICES DU PROJET

La section de ligne entre Strasbourg et Vendenheim est saturée. Sa capacité, c'est-à-dire le nombre de trains que la ligne permet de faire circuler pendant une période donnée a atteint sa limite. En parallèle, les besoins en transport des voyageurs et des marchandises continuent de croître. Ainsi, sans 4ème voie, aucun développement de l'offre TER, TGV et trains de marchandises ne pourra plus être proposé vers le nord de Strasbourg. En effet, la configuration de la ligne entre Strasbourg et Vendenheim n'est pas optimale : troies voies rapides concentrent les circulations arrivant des quatre voies disponibles au nord de Vendeheim, créant ainsi un effet d'entonnoir.

Le projet vise à augmenter la capacité de la ligne en modifiant le plan de voies de manière à le faire passer de 3 à 4 voies. La 4ème voie rapide comble un maillon manquant dans le réseau nord de Strasbourg. Elle fluidifiera durablement ce secteur très chargé.

Le projet de création de  8 km de voie électrifiée et circulable dans les deux sens comprend 6 km de voie nouvelle et 2 km de voie existante et rénovée.

Une offre plus complète et plus performante :

La 4ème voie rapide soulagera les trois voies existantes, redonnera de la capacité pour développer les offres de trains et facilitera l'organisation des circulations et des travaux de maintenance.

Elle permettra :

- de faire circuler davantage de TER au nord de Strasbourg

- de créer des arrêts supplémentaires dans les gares TER

- d'obtenir des horaires plus adaptés pour de meilleures correspondances

Plus de ponctualité, plus de confort :

La 4ème voie rapide supprimera les cisaillements et l'effet entonnoir. Les trains pourront circuler sur 4 voies rapides au lieu de 3, avec la possibilité de créer des itinéraires supplémentaires : 

- les circulations au départ de Strasbourg seront mieux réparties

- les trains seront plus nombreux, l'offre commerciale sera plus attractive

 

 

 

LE COUT DES TRAVAUX

Le coût prévisionnel total du projet est de 117 millions d'euros financés comme suit :

- RTE T : 25 millions d'euros

- Etat : 41 millions d'euros

- Région : 41 millions d'euros

- SNCF : 10 millions d'euros

Les études avant-projet ont été financées à hauteur de 3 millions d'euros sur le CPER 2007/2013, les études détaillées et les travaux de réalisation sont financés sur le CPER 2015-2020 pour 114 millions d'euros.

L'ATTENTION A L'ENVIRONNEMENT ET AU CADRE DE VIE

Le projet de 4ème voie a fait l'objet d'une étude d'impact sur l'environnement. Des mesures seront prises pour réduire ses principaux effets :

Des mesures environnementales adaptées :

Le projet intègre la réalisation d'un écran anti-bruit d'environ 400 m de long au droit de la commune de Mundolsheim.

Des travaux concentrés dans les emprises ferroviaires :

Les travaux de réalisation sont prévus en quasi-totalité dans le triage de Hausbergen et dans les emprises (propriétés) ferroviaires. L'amélioration du système hydraulique par la création de bassins nécessite l'acquisition de terrains situés sur la commune de Mundolsheim.

Une attention particulière durant le chantier :

Des dispositions particulières sont prévues pour minimiser l'impact des travaux sur les voyageurs. L'organisation des travaux prévoit d'ores et déjà de regrouper les différentes interventions sur les voies pour réduire au maximum la gêne.

Une information régulière :

Les riverains qui seront concernés par les impacts du chantier bénéficieront d'informations continues pendant le déroulement des travaux.

 

CONSULTEZ LE DOSSIER D'ENQUETE PUBLIQUE ET DEPOSEZ VOTRE AVIS SUR LE REGISTRE UNMERIQUE

Du lundi 9 octobre 2017 au vendredi 10 novembre 2017, une enquête publique préalable à la déclaration d'utilité publique des acquisitions et travaux nécessaires à la réalisation du projet de création d'une 4ème voie ferroviaire entre Strasbourg et Vendeheim aura lieu sur les communes de Mundolsheim, Souffelweyersheim, Hoenheim, Bischheim, Schiltigheim et Strasbourg.

Nous vous invitons à prendre connaissance des modalités de l'enquête, du dossier d'enquête et à déposer vos remarques via les liens ci-dessous :

Consultez l'avis d'enquête

Consultez le dossier d'enquête publique

Consultez le E registre

Déposez vos remarques sur le E registre

LES PARTENAIRES DU PROJET

Les études ont été financées par l'Europe, l'Etat, la Région Grand Est et SNCF Réseau dans le cadre du Contrat de Projets Etat-Région (CPER) 2007-2013.

La Région Grand Est, autorité organisatrice des transports régionaux de voyageurs, décide du développement et des améliorations de la qualité du service TER. A ce titre, elle a fixé les évolutions souhaitées pour l'offre TER du Nord Alsace à l'horizon 2020.