Publié le 20/10/2017 - Mis à jour le 20/10/2017
Passer la zone des réseaux sociaux

Le rôle stratégique du Nœud Ferroviaire Lyonnais

Le noeud ferroviaire lyonnais joue un rôle majeur dans le fonctionnement du réseau national, compte tenu de la densité et de la variété des trafics locaux, nationaux et européens qui le traversent ( 1150 trains y circulent quotidiennement, dont la moitié de la flotte TGV nationale).

Situation

▶             Sur l’axe Europe du Nord – Méditerranée et sur 2 corridors fret européens,

▶             Au cœur des liaisons Grande Vitesse nationales et internationales,

▶             Sur un territoire de 7,9 millions d’habitants en Auvergne-Rhône-Alpes avec une forte croissance démographique ( + 1 million d’habitants prévus en 2040)

▶             Au cœur d’une agglomération lyonnaise qui compte à elle seule 2,3 millions d’habitants et représente 30% de la population de la région Auvergne Rhône-Alpes,

▶             Il dessert la gare de Lyon Part-Dieu au cœur du 2ème quartier d’affaires de France.

En fort développement, ce territoire a vu croître le trafic et la fréquentation ferrroviaire. Ainsi, la fréquentation des TER a connu une augmentation de +60% en 15 ans.

Situé à la convergence de 15 lignes ferroviaires européennes, nationales et régionales, le NFL est extrêmement sollicité et ses infrastructures arrivent en limite de capacité.

Il comporte des points de congestions multiples, avec pour effet qu’1/3 des minutes perdues par les voyageurs sur l’ensemble de la région AuRa le sont dans le NFL.

C’est pourquoi un plan de mobilisation à court et moyen terme a été mis en place avec pour objectif un retour à une robustesse du système en agissant sur toutes les composantes : exploitation et normes, matériels, régénération des installations, travaux d’investissement. Ce plan a été approuvé par décision ministérielle le 2 juin 2015.

 

Plan d'actions

Il s’agit d’un plan de mobilisation qui s’inscrit dans une trajectoire 2015-2030.

  • Il est constitué :D’un travail pour optimiser les marges d’exploitation  en travaillant sur le cadencement, les durées de stationnement, la construction des services horaires,
  • D’un ensemble d’actions de modernisation de l’infrastructure qui vise à améliorer la régularité des trains et la robustesse de l’exploitation en vue d’une fiabilisation les services,
  • D’un traitement des points singuliers du réseau étant source d’irrégularités,
  • D’études permettant de préparer les infrastructures à un développement de la capacité à plus long terme pouvant répondre à des décisions d’évolution significative de services voyageurs,
  • D’un ensemble d’actions d’amélioration des flux et de la gestion de l’affluence sur les quais de la gare de Lyon Part-Dieu, notamment en créant de nouveaux accès.

Le NFL s’inscrit dans un partenariat politique et technique fort entre l’Etat, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, la Métropole de Lyon, le SYTRAL, SNCF Mobilités et SNCF Réseau, et bénéficie du soutien de l’Union Européenne.

 

Les aménagements à court et moyen terme

La déclinaison du plan de mobilisation dans le CPER 2015-2020 porte sur 300 millions d’euros d’investissements sur le périmètre SNCF Réseau.

Les gains attendus portent sur une réduction des retards au sein du Nœud Ferroviaire Lyonnais, une amélioration du confort des voyageurs et une fluidification des flux des voyageurs en gare et sur les quais à la gare de Lyon Part-Dieu.

Les principales opérations menées à court et moyen terme sont les suivantes :

  • L’amélioration de la capacité d’exploitation en gare de Lyon Part-Dieu par la création d’une voie à quai supplémentaire (voie L) et d’aménagements de signalisation et de plan de voie connexes (redécoupage de la signalisation à Guillotière, banalisation de voies et nouveaux itinéraires, amélioration des garages aux Brotteaux),
  • La modernisation de l’axe Lyon - Grenay - St André le Gaz pour en améliorer la robustesse (suppression de passages à niveau, amélioration de la signalisation, nouveaux itinéraires à St André le Gaz, amélioration du remisage matériel),
  • Le renforcement des installations de traction électriques, notamment sur l’axe Lyon Ambérieu,
  • La fluidification du trafic sur l’axe Perrache-Vaise par création de nouvelles fonctionnalités de retournement,
  • La création de nouveaux accès aux quais en gare de Lyon Part-Dieu (future galerie Pompidou) pour améliorer le confort et la sécurité des voyageurs par le rééquilibrage des flux sur les quais. Cette opération s’inscrit dans le cadre de la modernisation du Pôle d’Echange Multimodal de Lyon Part-Dieu.

 

IPCS : Installations permanentes de contre-sens

MGPT : Module de Gestion des Protections Travaux

Block : Système d’espacement des circulations

PN : Passage à Niveau