Publié le 14/11/2017 - Mis à jour le 14/11/2017
Passer la zone des réseaux sociaux

Modernisation des infrastructures ferroviaires entre Boisseaux et Cercottes

Paris-Orléans est une ligne majeure du réseau ferré national : corridor multimodal européen principal et tronc commun des axes en ligne classique Paris-Bordeaux et Paris-Toulouse-Barcelone. 170 trains par jour circulent sur la ligne (fret, TER et grandes lignes) et contribuent aux trajets domicile-travail des habitants de la région.
PASSAGERS AUX AUBRAIS

Calendrier

2018

Travaux génie civil et voie

2019 - 2020

Travaux voie et caténaires

2020 - 2021

Travaux voie et signalisation, essais puis mises en service

Les travaux

La ligne Paris-Orléans, et plus précisément les 32 kilomètres d’infrastructure situés entre Boisseaux et Cercottes, vont connaître un important programme de travaux de 2018 à 2021. Ils ont pour objectif de renouveler une grande partie des installations actuelles, d’en faciliter la maintenance et de retrouver la vitesse de circulation nominale sur certaines portions dégradées, et également de créer de nouvelles fonctionnalités pour l’exploitation et, ainsi, d’optimiser la gestion des situations perturbées sur la ligne.

A terme, l’ensemble des travaux permettra une régularité des circulations et un confort accrus pour l’ensemble des voyageurs.

La modernisation de la section Boisseaux – Cercottes passe par plusieurs types d’opérations sur la période 2018 – 2021.

PHASE 1 - REGENERATION DE LA SIGNALISATION, MODIFICATION DE PLAN DE VOIE ET CREATION D’IPCS*

  • la création d’installations permanentes de contre-sens* entre Toury et Cercottes,
  • le renouvellement du poste d’aiguillages d’Artenay télécommandé depuis le poste des Aubrais,
  • la modification du plan de voies de Toury,
  • le remplacement de la signalisation lumineuse sur l’ensemble du tracé.

Les travaux seront réalisés principalement de jour, et ponctuellement de nuit, plusieurs semaines par an. Certaines opérations seront réalisées pendant les week-ends d’interruption des circulations sur l’axe Paris-Orléans-Limoges-Toulouse.

Au total, entre 50 et 100 agents seront mobilisés sur les plus fortes périodes de travaux.

 

 

PHASE 2 - REGENERATION DE LA VOIE AVEC TRAIN USINE

Durant le second semestre 2021, le remplacement du ballast, des traverses et du rail anciens sur la section Boisseaux-Cercottes sera assuré par une véritable usine roulante, appelée train usine ou suite rapide. Celle-ci permet une réalisation accélérée des travaux (près d'1 kilomètre par jour est renouvelé) et mobilisera plus de 500 salariés pendant 2 mois.

Ce chantier représente une enveloppe de 70 millions d'euros financée par SNCF Réseau et sera réalisé de jour (de 8h30 à 18h) du lundi au vendredi.

 

Les partenaires