Publié le 05/09/2017 - Mis à jour le 07/09/2017
Passer la zone des réseaux sociaux

TRAVAUX DE RENOUVELLEMENT DES VOIES ENTRE AUBAGNE ET TOULON

UNE PREMIÈRE PHASE DE TRAVAUX SUR LA VOIE FERRÉE D’AUBAGNE A TOULON SERA RÉALISÉE ENTRE LE 4 SEPTEMBRE 2017 ET LE 29 JUIN 2018. Pourquoi ces travaux ? Pour renforcer la fiabilité et la robustesse de l’infrastructure, SNCF Réseau renouvelle l’ensemble des constituants usés de la voie (rails, ballast et traverses) sur 40 km entre Aubagne et Toulon. Les travaux sont réalisés de nuit par un Train Usine
Exemple de suite rapide

Calendrier

du 4 septembre au 21 décembre 2017

Travaux préparatoires

du 3 au 5 janvier 2018,

Suite des travaux préparatoires

du 8 janvier à mi-mars 2018

Travaux principaux

de mi-mars à mi-avril 2018

Travaux de finition et de ramassage

Une modernisation de la voie effectuée par un train usine !

Qu’est-ce qu’un renouvellement de voie  ?

Un renouvellement de voie ferrée consiste à remplacer tous les éléments constitutifs de la voie ancienne :

• ballast
• traverses
• rails
• dispositifs de fixation des rails sur les traverses (attaches)

 

Organisation des travaux

- Les travaux sont réalisés de nuit, en semaine, entre 22h et 6h
- Les travaux préparatoires au chantier se déroulent du 4 septembre au 21 décembre 2017 puis du 3 au 5 janvier 2018,
- Les travaux principaux seront réalisés du 8 janvier au 16 mars 2018,
- Les travaux de finitions et de ramassage se dérouleront du 19 mars au 13 avril 2018.
- Les procédures réglementaires sont également gérées par l’équipe projet de SNCF RESEAU en relation avec les municipalités  (Points Sécurité, dérogations arrêtés bruits, mesures risques incendie…)
 
Utilisation d’un "TRAIN USINE " ou "suite rapide"
 
- Une dizaine de chantiers par an (les plus importants) font appel à de véritables usines roulantes, appelées « suites rapides », dont il en existe trois exemplaires en France depuis janvier 2013.
- Elles permettent de remettre à neuf la voie dans des délais beaucoup plus courts que les chantiers traditionnels.
- 1 journée de chantier en suite rapide = 1000 m de voie renouvelée.
 
Qu’est-ce qu’une suite rapide ?
 
La suite rapide est constituée d’un  ensemble de trains :

- 1 train de dégarnissage

- 1 train de pose de traverses

- 1 train de ballast

- 1 train de finitions, ramassage des matériaux restants, inutilisés – déblais ferraille

- 4 bourreuses pour positionner la voie et compacter le ballast sous les traverses

- 3 régaleuses pour répartir uniformément le ballast sous les traverses

- 10 pelles rails route

    

MESURES PRISES POUR LIMITER LES IMPACTS DU CHANTIER

- D’une manière générale, les nuisances potentielles pendant les travaux sont identifiées. Les mesures sont prises afin d’informer au préalable les riverains,

- Des dispositifs obligatoires et règlementaires sont mis en place pour garantir la sécurité du chantier,

- Le chantier étant mobile, tous les secteurs ne sont pas concernés en même temps,
 
- Limitation des poussières issues du chantier, grâce à l’arrosage du ballast avant le travail.

 

POUR NOUS CONTACTER.   Une boite Mail spécifique est à votre disposition pour tout renseignement ou toute question relatifs à ce chantier : contact-paca@reseau.sncf.fr      Référence à rappeler dans le mail  : SR2018

QUELQUES CHIFFRES A RETENIR !

• 40 km de voies renouvelées

• 80 km de rails neufs

• 71 000 tonnes de ballast renouvelés

• 70 000 traverses changées

• 500 agents mobilisés sur la totalité du chantier

• 56 millions d’euros financés sur fonds propres par SNCF Réseau

Qu'est-ce qu'une base logistique ?

Les bases logistiques sont nécessaires pour permettre d'acheminer et de stocker les matières (rail, ballast, traverses, attaches...) qui serviront à alimenter le chantier.

Elles sont également les points d'évacuation des matières usagées.

Sur ce chantier de renouvellement des voies ferrées les bases logistiques sont situées sur les communes de la Seyne-sur-Mer et de Carnoules. Elles sont utilisées de jour, pour la préparation du chantier et l’évacuation des composants usagés du 4 septembre 2017 au 29 juin 2018.

Le poste de commandement de l’opération est situé sur les emprises ferroviaires de la gare de la Ciotat.

Voir la carte ci-dessous