Publié le 02/04/2015 - Mis à jour le 07/12/2018
Passer la zone des réseaux sociaux

LGV Paris-Orléans-Clermont-Ferrand–Lyon (POCL)

La ligne à grande vitesse Paris-Orléans-Clermont-Ferrand-Lyon (LGV POCL) améliorera les trajets depuis 11 villes de Bourgogne, le Centre et l’Auvergne, vers Paris, Lyon, Roissy-Charles-de-Gaulle et Lille notamment. Cette nouvelle infrastructure ouvrira en outre un itinéraire Paris-Lyon supplémentaire, pour répondre à une demande croissante. Amorcé en 2009, ce vaste chantier est mené en concertation avec les acteurs des territoires traversés.

Calendrier

2011-2012

Débat public

2012-2014

Études et concertation post-débat public

2030

Mise en service prévue

Deux enjeux principaux : faciliter l’accès au Grand Centre de la France, proposer une liaison Paris-Lyon alternative



Le projet Paris-Orléans-Clermont-Ferrand-Lyon (LGV POCL) consiste en une ligne nouvelle à grande vitesse de 500 km environ. Il repose aussi sur l’utilisation des lignes classiques existantes sur 800 km environ, modernisées le cas échéant.

Cette nouvelle infrastructure rendra plus accessibles les territoires du Grand Centre de la France. Ainsi, Orléans sera reliée au réseau à grande vitesse, Clermont-Ferrand verra ses liaisons vers Paris et Lyon nettement améliorées, et Bourges sera mieux desservie. Par ailleurs, les trajets entre Lyon et Clermont-Ferrand deviendront beaucoup plus rapides.

La LGV POCL proposera aussi un itinéraire alternatif à la LGV Paris-Lyon existante, en voie de saturation. Enfin, elle va fluidifier la circulation des trains du RER C, grâce à l’ajout de deux voies entre Paris et Juvisy.

Chiffres clés



  • Un temps de parcours Paris-Clermont-Ferrand de moins de 2h (objectif visé à terme).
  • 5 régions, 15 départements et 17 millions d’habitants concernés.

Vidéo(s)

SNCF Réseau met en place des ateliers citoyens sur des projets ferroviaires. Découvrez en images, la présentation de la démarche et des témoignages.

Concertation : une réflexion collective pour faire évoluer le projet



Dans le cadre du projet de LGV POCL, RFF (SNCF Réseau depuis 2015) a mis en place des ateliers de concertation. Ces réunions visaient à éclairer le choix d’un scénario final pour le tracé de la nouvelle ligne, avant fin 2014. Elles ont regroupé de nombreux acteurs locaux concernés par l’aménagement du territoire et l’impact environnemental du projet (collectivités territoriales, acteurs socio-économiques, associations, grand public). Leurs avis et questions ont largement contribué à nourrir le projet

Partenaires du projet



Les études et la concertation autour de la LGV POCL ont été cofinancées par l’État, RFF et les cinq conseils régionaux concernés, pour un total de 3 M€. Le coût total estimé du projet est de 12,9 Mlds€.