Publié le 26/03/2015 - Mis à jour le 05/07/2017
Passer la zone des réseaux sociaux

Reprise des circulations entre Chartres et Orléans

Fermée depuis 1942 aux circulations voyageurs, la ligne Chartres-Orléans devrait être remise en service après 2020. Pour cela, d’importants travaux sont nécessaires afin de moderniser les voies et les gares des communes desservies. En facilitant les échanges intra régionaux, cette opération participe également au développement socio-économique du territoire.

Un enjeu majeur : favoriser les déplacements

Construite au XIXe siècle, la ligne Chartres-Orléans a été fermée aux circulations voyageurs durant la guerre. Par la suite, le développement des circulations routières semblait y avoir définitivement mis fin et depuis cette date, seuls les trains de marchandises y circulait. Cet axe desservait notamment la gare de Voves, permettant ainsi de rejoindre Châteaudun, Vendôme puis Tours.

SNCF Réseau (RFF avant 2015) et la Région Centre souhaitent rouvrir le trafic aux voyageurs. Pour moderniser la ligne existante, plusieurs aménagements sont prévus :

  • rénovation complète de la ligne à voie unique entre Voves et Orléans (plateforme restaurée, rails, traverses et ballast remplacés) ;
  • mise en place d’un système de signalisation automatique ;
  • création de 4 haltes entre Voves et Orléans ;
  • travaux pour l’amélioration des circulations en gares de Chartres (création d’une nouvelle voie à quai) et Orléans (adaptation des installations ferroviaires aux abords de la gare) ;
  • sécurisation des passages à niveau (suppression ou aménagement).

A travers cette opération, SNCF Réseau entend pérenniser ses lignes, notamment pour le fret. Les voyageurs pourront quant à eux relier efficacement Chartres à Orléans, en 1h05 environ. Cette nouvelle liaison favorisera aussi les projets communs entre les deux villes (échanges économiques, universitaires, culturels, etc.)

L’accessibilité des territoires traversés sera améliorée grâce à la création de haltes nouvelles : Orgères-en-Beauce, Patay, Bricy/Boulay-les-Barres et Ingré/Ormes.

A travers ce projet, SNCF Réseau souhaite aussi développer une alternative performante et confortable à la route, pour tous les utilisateurs du train.

Pour tout savoir sur ce chantier, RDV sur le site dédié à la réouverture de la ligne Chartres-Orléans

Respect de l’environnement : rester attentif

SNCF Réseau porte une attention particulière aux territoires traversés. Une étude d’impact sera réalisée pour mesurer les effets du projet sur l’environnement naturel, sur les activités et sur le cadre de vie des habitants. Les résultats permettront la mise en œuvre de mesures de protection, notamment contre les nuisances sonores et pour la protection des zones naturelles.

Concertation : un projet collaboratif

La concertation s’est déroulée en deux temps. Au printemps 2014, RFF, les collectivités locales et les acteurs du fret ferroviaire ont d’abord échangé à travers 7 ateliers thématiques, concernant notamment le traitement des passages à niveau et la création de nouvelles haltes. A l’automne suivant, plusieurs dispositifs ont été mis en place afin que les habitants du territoire, les utilisateurs du train et des autres modes de transport, et les représentants d’associations puissent à leur tour s’exprimer :

  • Courrier, site internet dédié, plaquette d’information avec une partie à renseigner
  • Organisation de 5 réunions publiques
  • Réalisation d’expositions dans les 23 communes concernées et dans les gares
  • Mise à disposition de registres de concertation dans les lieux d’exposition

La concertation se poursuit avec les collectivités locales et les organismes agricoles.

Partenaires du projet

Les études sont financées par la Région Centre-Val de Loire.