Publié le 21/10/2015 - Mis à jour le 13/07/2017
Passer la zone des réseaux sociaux

Aménagement des voies Paris Montparnasse

Entre 2014 à mi 2017, la gare de Paris Montparnasse se prépare à recevoir les nouvelles lignes à grande vitesse Bretagne-Pays de la Loire et Sud Europe Atlantique. Des travaux d’aménagement des voies sont ainsi réalisés, dans le respect des riverains (lutte contre le bruit) et de l’environnement naturel (préservation de la faune locale).

Calendrier

Mars 2015

Modification de l’interface informatique de commande du poste d’aiguillage de Paris Montparnasse et du poste de VANVES télécommandé (Mise en service Phase 1000)

Juillet 2015

Pose de 3 appareils de voies en tête de quais de la gare Paris Montparnasse préparant la création de nouveaux itinéraires pour les trains (Phase 2000)

Septembre 2014 à novembre 2015

Travaux caténaires de préparation et modifications des installations sur l’ensemble du site de Paris Montparnasse et Vanves (Phase 3000)

Janvier 2016

Création d’une communication de voies au droit de la gare de Vanves-Malakoff pour fluidifier les circulations des trains Transilien et Intercités (Phase 4000)

Mars-Avril 2016

Remplacement d’appareils de voies en sortie du Technicentre Atlantique et travaux de voies pour préparer l’augmentation de vitesse des trains dans cette zone (Phase 5000)

Juin 2016

Mise en service des nouvelles installations créées de la partie Montparnasse dans le poste d’aiguillage permettant la fluidification des circulations de trains (Phase 7000)

Juillet 2016

Ajout d’une communication de voie coté province de la gare pour la création d’un nouvel itinéraire d’entrée des TGV vers la gare de Paris Montparnasse (Phase 6000)

Avril 2017

Création d’itinéraires dans la zone de Vanves. Travaux pour le relèvement de vitesse des trains (Phase 8000 voie) Mise en service des nouvelles installations de fluidification des circulations dans le poste d’aiguillage (Phase 8000 signalisation)

Juin 2017

Mise en service complète du projet intégrant la totalité des fonctionnalités créées (Phase 9000)

Accueillir les trafics liés aux nouvelles lignes à grande vitesse (LGV)

Depuis début 2014, le projet d’aménagement des voies de l’avant-gare de Paris-Montparnasse est lancé. Sur cette zone très sollicitée aux départs et à l’arrivée des trains, les travaux vont permettre :

Remaniement du plan de voies, évolution des installations de commande du poste d’aiguillage, assurance de la maintenance en toute sécurité pour le personnel... Les travaux sont assurés sans perturber l’exploitation actuelle de la gare, ni les trajets des voyageurs (quotidiens et occasionnels).

Toute l’équipe projet, sous la maîtrise d’ouvrage de SNCF Réseau, est mobilisée pour mener à bien ces travaux.


Plan des travaux par phases

 

Le projet d’aménagement des voies de la gare Montparnasse, ce sont :

  • plus de 200 personnes mobilisées ;
  • 200 nouveaux itinéraires ;
  • 1 observatoire du bruit ;
  • 17 aiguillages nouveaux ou remplacés ;
  • 5 km de voie remplacés entraînant une mise en œuvre d’environ 800 tonnes de ballast ;
  • 8 km de caténaires ;
  • 2 espèces préservées (les lézards des murailles et les chauves-souris pipistrelles).
 

Protection des espèces protégées

SNCF Réseau s’engage pour la protection de l’environnement. Ainsi, ce projet s’inscrit dans une démarche globale de développement durable. Grâce aux mesures prises, les espèces protégées comme les chauves-souris pipistrelles communes et de Kuhl, en transit sur les voies, ainsi que les lézards des murailles, peuvent continuer à vivre en toute sécurité sur la zone de travaux. Selon le Conseil National de la Protection de la Nature, ce chantier fait preuve d’une « organisation spatiale et temporelle en faveur des espèces protégées ».

Préserver la population des nuisances sonores

Au cœur du projet, la dimension Concertation a pour objectif l’amélioration continue contre les nuisances sonores.

La minimisation du bruit de ce chantier auprès des riverains et des communes est pour nous prioritaire. Bien que ce projet ait été déclaré d’intérêt général, nous mettons tout en œuvre pour préserver au maximum le bien-être de chacun.

Alain Guérin, Directeur d’opérations

SNCF Réseau a donc pris les mesures nécessaires afin de préserver au mieux le quotidien de chacun :

  • La mise en place d’un Observatoire du bruit à Vanves et Malakoff. Suite à une enquête publique, cet observatoire œuvre à l’information des riverains et à la bonne application des mesures prises pour la diminution des nuisances sonores, pendant et après la durée des travaux.
  • Le renforcement de l’isolation de façades des logements retenus suite aux mesures réalisées.
  • La mise en œuvre de bâches anti- bruit amovibles, pour diminuer les émissions sonores liées aux travaux dans des emplacements où la protection actuelle est provisoirement diminuée pour les besoins du chantier.
  • L’installation de tapis anti-vibratiles sur les zones sur lesquelles sont effectués les travaux, afin d’atténuer le bruit et les vibrations dus au passage des trains.
  • L’emploi de matériel spécifique respectant la règlementation en vigueur concernant les limitations des nuisances sonores.
  • La mise en œuvre d’une station de mesure permanente du bruit.

Partenaires

Le montant total des travaux s’élève à 75,8 M€  aux conditions économiques 2010 financé sur fond propre SNCF Réseau.

Ce projet fédère toutes les énergies et une étroite coordination entre les différents acteurs est en place au sein de SNCF Réseau, qui assure la maîtrise d’ouvrage et la maîtrise d’œuvre des travaux, mais également auprès des institutionnels, des associations et de l’instance de l’Observatoire du bruit.